Guide pour choisir le bon objectif

Ce guide a pour but de vous aider à sélectionner le bon objectif afin de bien photographier le sujet désiré. Qu’il s’agisse d’un portrait, d’un paysage ou bien de photos animalières ou sportives, vous trouverez quelques conseils pratiques pour vous aider dans votre choix.

Le portrait

Portrait - Trois jeunes femmes (2017)
Portrait – Trois jeunes femmes (2017)

Vous désirez réaliser des portraits dignes d’un professionnel? Optez pour de bons objectifs à focale fixe, donc sans zoom. Vous devrez vous déplacer pour cadrer votre sujet mais la perte du zoom est largement compensée par des grandes ouvertures telles que f/2.8, f/2 et même f/1.8, ce qui permet d’avoir un arrière-plan flou et de travailler avec une faible lumière.

Objectif 85mm

L’objectif portrait classique par excellence, le 85mm, est très apprécié, car il évite de déformer les perspectives et donne un rendu très naturel. Il permet de faire des portraits en pied (plan moyen) jusqu’au buste (plan poitrine ou plan rapproché) assez aisément.

Objectif 105mm

Le 105mm est un téléobjectif sans zoom également très apprécié. Il permet des plans très serrés tels que le gros plan (visage et tête) ou le très gros plan (une bouche, un œil, etc.) tout en conservant une distance raisonnable du mannequin. Après tout, qui aime se faire prendre en photo avec un objectif à moins de 30cm de son nez?

D’autres objectifs pour le portait

  • Vous pouvez également utiliser un objectif 100 ou 105mm MACRO pour réaliser vos portraits. C’est un excellent outil qui vous procurera le même résultat qu’un objectif 105mm et la très faible profondeur de champ de la version MACRO vous donnera un bokeh d’une grande qualité. Bien qu’il soit plus dispendieux, sa double fonction vous permet de réaliser de la macrophotographie.
  • D’autres photographes (comme votre humble serviteur), utilisent parfois un téléobjectif zoom 70-200mm f/2.8. La légère perte de piqué (détail dans l’image) causé par le zoom est compensée par une plus grande manœuvrabilité et une large plage focale. Comme mes photos sont surtout destinées à un affichage sur Internet ou à l’impression en petit format (maximum 16×24), le peu de détail que je perds n’est pas visible à l’œil nu.
  • Enfin, vous pouvez utiliser un 35mm pour réaliser des portraits d’un sujet dans son environnement. Le 35mm est un grand-angle à la limite de l’objectif de type « standard » donc il déforme peu l’image.

La photo de paysage

Paysage glacial (2017)
Paysage glacial (2017)

En photo de paysage, vous voulez capturer toute l’immensité du panorama qui s’offre à vos yeux. Vous avez donc besoin d’un objectif grand-angle ou même super grand-angle. Bien que l’ouverture ne soit pas un élément très important car vous n’ouvrirez jamais à l’ouverture maximale pour photographier des paysages, mais plutôt entre f/8 et f/22, choisissez un objectif de qualité qui vous donnera beaucoup de détails dans l’image (piqué).

Objectif 16-35mm

L’objectif de prédilection pour beaucoup de photographes amateurs de paysage, le grand-angle zoom 16-35mm permet une variété de cadrage adaptée à toutes les situations. Le zoom fait perdre légèrement en qualité et en détail, mais lorsqu’il n’est pas possible de vous déplacez sans tomber au bas d’une falaise ou dans une chute d’eau, la polyvalence de votre zoom sera grandement appréciée. 😉

Objectif 15mm

Ce grand-angle, par son piqué, vous donnera une image à couper le souffle. Sa légèreté et la qualité de ses images vous feront vite oublier l’absence du zoom et vous serez capable de saisir un vaste plan du paysage devant vous.

D’autres objectifs pour le paysage

  • Tous les objectifs de type grand-angle à focale fixe vous donneront de meilleurs résultats en photo de paysage qu’un objectif à focale variable. N’hésitez pas à choisir un grand-angle tel que le 14mm, le 20mm, le 22mm ou même le 24mm.
  • Et pourquoi pas un téléobjectif comme un 70-200mm ou mieux encore un 300mm? C’est un excellent outil pour saisir au loin une montagne ou une chute d’eau qui paraîtrait autrement toute petite avec un grand-angle.

Les sports et la faune

Sport hockey Armada vs Oceanic (2018)
Sport hockey Armada vs Oceanic (2018)
Cervidé (2015)
Cervidé (2015)

Dans la majorité des sports, les spectateurs ne sont pas autorisés à circuler sur le terrain de jeu, la piste de course ou la patinoire pendant que se déroule la partie. Vous devez donc prendre les photos en dehors de la zone de jeu.

Il en va de même pour les animaux qui refuseront d’être approchés de trop près. Vous devrez donc vous tenir à bonne distance et rester discret, voire même caché, pour réaliser vos photos animalières.

Comme vous n’avez pas la possibilité de vous approcher de votre sujet, vous devez donc rapprocher votre sujet. C’est pourquoi les téléobjectifs sont tous indiqués pour ce genre de photos. Si votre budget le permet, optez pour des objectifs lumineux et rapide, c’est-à-dire à grande ouverture (f/4 ou encore mieux f/2.8). D’ailleurs, parlant de budget, la photo sportive et animalière ont ce point en commun: plus vous devez rester loin de votre sujet, plus vous devez utiliser des téléobjectifs dispendieux.

Objectif 70-200mm

C’est le couteau suisse des téléobjectifs. Il rend de nombreux et grands services à tous les passionnés de photographies sportives et animalières. Son zoom permet de photographier l’action et la faune de loin comme de près. Son poids et sa taille restent acceptables et il ne nécessite pas un monopied ou un trépied.

Objectif 300mm

L’objectif 300mm permet de prendre des photos de votre sujet lorsqu’il se trouve à une bonne distance. C’est l’un des plus utilisés par les amateurs de photos sportives et animalières. Avec un objectif à focale fixe, vous obtenez une bien meilleure qualité d’image qu’avez un zoom. Cependant, ces objectifs peuvent être lourds et encombrants. Vous devez utiliser un monopied car il n’est pas possible de les tenir à bout de bras très longtemps. Enfin, notez que le 300mm est le meilleur compromis entre le poids, le prix et la longueur focale.

D’autres objectifs pour les sports et les animaux

  • Les téléobjectifs à focale fixes de 400mm, 600mm et même 800mm permettront de rapprocher encore plus votre sujet, mais attendez-vous à devoir débourser entre 6000 $ et 16000 $ pour vous en procurez un. Ces équipements sont surtout utilisés par les professionnels.
  • Certains fabricants vous proposent des multiplicateurs de focale. C’est une petite bague que vous insérez entre le boîtier et l’objectif et qui permet de multiplier votre focale. Par exemple, CANON offre des multiplicateurs de focale de 1.4x et 2x. Donc un 70-200mm coupler à un multiplicateur de focale de 2x vous donnera un 140-400mm. Ces multiplicateurs de focales sont plus abordables qu’un 400mm, mais vous perdrez entre un et deux crans de lumière selon les marques et modèles.
  • SIGMA et TAMRON sont deux fabricants d’objectifs tiers qui vendent des objectifs compatibles avec les boîtiers des marques NIKON et CANON. Ils proposent entre autres un objectif 150-600mm f/5-6.3 qui est moins lumineux et qui possède un peu moins de netteté qu’un objectif fixe, mais qui demeure extrêmement abordable (moins de 2500 $). Ce type d’objectif peut donc s’avérer une excellente solution pour la photo sportive et animalière de jour si vos images sont destinées aux impressions en petits formats ou sur Internet.
  • Avez-vous songé à utiliser un objectif à très grand-angle de type « fish-eye » dans un stade ou un amphithéâtre? Ce type d’objectif vous permet de photographier presque la totalité du stade, c’est-à-dire le terrain et les joueurs avec les estrades et la foule en délire dans une seule image.

La photographie de rue

Vieille dame - Sorrento, Italie (2017)
Vieille dame – Sorrento, Italie (2017)

La photo de rue consiste à prendre des photos sur le vif de gens dans l’espace public. Il s’agit souvent de portrait d’individus et la photo de documentaire ou le photojournalisme peut également entrer dans ce type de photographie. Un peu de discrétion et une focale standard sont les deux qualités recherchées d’un objectif pour ce type de photo.

Objectif 50mm

Focale de prédilection pour ce type de photographie, l’objectif 50mm est discret, très abordable et très lumineux. Cette focale standard est celle qui s’apparente le plus à ce que l’œil humain voit. De plus, pratiquement toutes les grandes marques (CANON, NIKON, PENTAX, SIGMA, SONY, TAMRON, etc.) vous proposeront un modèle très lumineux f/1.8 pour moins de 250 $.

Objectif 35mm

Petit et plus léger, un objectif grand-angle à focale fixe vous permettra de photographier votre sujet dans son environnement, c’est-à-dire avec les éléments qui l’entourent, permettant ainsi de mieux le situer. Ainsi, cet objectif s’avère très pratique si vous capturez une image d’un marchand derrière son étalage, un cuisinier à l’œuvre avec ses fourneaux et ses chaudrons ou bien des ainés en train de jouer aux cartes autour d’une table.

D’autres objectifs pour la photo de rue

  • Comme une photo de rue est généralement prise sur le vif, vous n’avez pas le temps de remplacer votre objectif pour vous adapter à la situation. Un objectif de type zoom comme le 24-70mm ou même 24-105mm peut s’avérer un outil un peu moins discret, mais très versatile pour les nombreuses situations en photographie de rue.
  • Vous pouvez également utiliser un objectif pour le portrait comme le 85mm. Vous pourrez ainsi garder une plus grande bdistance avec votre sujet et donc plus de discrétion. Idéal pour les photographes timides ou qui ne veulent pas déranger 😉

Conclusion

Qu’importe votre besoin, il y aura toujours un objectif qui pourra vous convenir. Cependant, rappelez-vous que les zooms sont plus polyvalents, mais également plus lourds et donnent généralement des images d’une moins bonne qualité (moins nette et moins de détail). De plus, en général, plus l’objectif est dispendieux, mieux il sera. À vous de voir selon votre budget et vos besoins.

Bonne photo!

P.S. N’oubliez de (re)lire l’article Ce Que Vous Devez Absolument Savoir Sur Les Objectifs

Vous avez aimé? Partagez!